Michelini i Mufatto, l’expression maximale du Bierzo.

Michelini i Mufatto c’est le projet familial créé par le couple Andrea Muffato et Gerardo Michelini dans le Bierzo.

En 2015, une fois leur exploitation viticole Zorzal consolidée en Argentine, ils se mettent en tête de partir explorer de nouveaux terroirs, à la recherche d’endroits hors du commun.  L’idée est simple et complexe à la fois :

Y produire des vins authentiques avec une empreinte terroir hors-normes.

Ils arrivent donc dans le Bierzo, sous l’impulsion de Raúl Pérez, à la recherche de nouvelles régions d’élaboration.

Ils tombèrent amoureux d’Ozuela, un petit village d’environ 25 habitants, avec de très vieux vignobles dont certains sont déjà centenaires, pour la plupart oubliés, mais avec un très immense potentiel.

Les vins de Michelini i Mufatto recherchent l’expression maximale du terroir, des cépages autochtones et l’influence du millésime, sans laisser de côté la tradition viticole historique de la région. Le tout travaillé bien évidemment en agriculture biologique et en biodynamie.

Le résultat est vraiment impressionnant, des vins avec beaucoup de personnalité, d’élégance, de sincérité, et tout le caractère du Bierzo.

 

A Merced 2018 : (Note Robert Parker 94 /100 )

3000 bout. produites sur des terroirs de quartz et d’ardoise. Vignes de 80 ans plantées à 700 mètres d’altitude. De magnifiques fruits noirs comme la mûre, la cerise fraiche, des épices avec une petite touche balsamique. Des tanins ultra-fins, beaucoup d’élégance et de fraicheur dans ce très joli vin ! Wouaou c’est bon !

 

En El Camino 2018 : (Note Robert Parker 92+/100 )

5000 bout. produites sur des terroirs de quatrz et d’argiles. Vignes de 100 ans plantées entre 500 et 700 mètres d’altitude. Très joli bouquet de framboises, de cerises et de violettes. En bouche, les épices comme le poivre frais, une belle intensité et une longueur très envoutante !

 

Encrucijada 2018 : (Note Robert Parker 96/100)

600bt produites sur des terroirs d’ardoise rouge. Vignes de 80 ans plantées à 700 mètres d’altitude. Un Grand Cru Bourguignon dans le Bierzo ! Ça pinote à fond et c’est grand ! Quelle complexité dans cette cuvée aux subtiles touches de petits fruits, d’herbes fraiches et d’épices. C’est élégant et charmeur, complexe et fin, avec une longueur en bouche qui impressionne !

 

Post Crucifixion 2018 : (Note Robert Parker 97+/100)

593 bout. produites sur cette parcelle préphyloxérique au terroir argilo-calcaire. Vignes plantées à 580 m d’altitude. Un coup de foudre nous tombe sur la tête ! Que ça fait du bien d’avoir ces frissons qui nous traversent le corps quand on déguste ce nectar unique ! De la minéralité, des petits fruits rouges, du floral, des petites épices, quelle profondeur ! Simplement grand.

Laisser un commentaire

PostFinance
Stripe
Paypal
Twint
Livraison rapide
Assurance livraison