Attention nous ne livrons pas dans ces pays: Etats-Unis, Canada, Russie, Malte, Suède.

Comment choisir son vin ?

Comment Choisir son vin ?

Qui n’a jamais été totalement perdu lorsqu’il s’agit de choisir un vin ?! S’il n’existe évidemment pas de recette miracle pour y remédier, nous pouvons tout de même vous fournir de précieux conseils pour vous en sortir. Nos règles de base.

  • Soyez curieux et ouvert sur l’univers du vin

Il n’y a pas de secret, le vin étant un produit d’une incroyable complexité, il faut passer un peu de temps à le découvrir afin d’acquérir les connaissances de bases nécessaires pour appréhender cet univers passionnant. Nul besoin de lire une encyclopédie du vin pour cela, mais nous vous conseillons plutôt de saisir chaque petite occasion d’en apprendre un peu plus.

  • Apprenez à lire une étiquette de vin

Notez tout d’abord que la mention « Grand vin » ne veut rien dire, elle est autorisée pour tous les vins, du moment qu’ils sont réalisés dans le cadre d’une AOC. De même, la mention de « vieilles vignes » ne relève d’aucune réglementation. La mention de crus est quant à elle intéressante, mais hétérogène : les Grand Crus classés apportent un gage de qualité, du moment qu’il s’il s’agit d’un classement sérieux (classement 1855, classement des Graves, des Saint-Emilion). En Bourgogne, celle de 1er cru et grand cru donne une bonne idée de la qualité du terroir d’où provient le vin – un grand cru étant plus complexe, profond et apte à la garde qu’une appellation villages. L’AOC vous permet de situer le vin et d’être sûr qu’il a été produit selon le cahier des charges de l’appellation, mais il existe également d’excellents vins hors appellation (en Vin de France) et inversement des vins provenant de très grandes appellations, qui ne sont pas au niveau. Le millésime peut vous donner certains indices sur ce que donnera le vin à la dégustation (année chaude…) et sur son potentiel de garde.

  • Différencier les vins au grand potentiel de garde et ceux qui sont faits pour être bus jeunes

Il existe deux principaux usages des vins que vous achèterez : la consommation rapide ou la garde. Et selon votre objectif, vous ne vous orienterez pas vers les mêmes vins. Si vous cherchez des bouteilles à ouvrir dans les prochains mois ou dans les 2-3 ans, vous pourrez privilégier des vins souples, pas trop puissants et à l’élevage pas trop marqué, digestes et fruités. A l’inverse, si vous cherchez un vin à faire vieillir dans votre cave pour le boire dans plusieurs années, il faut s’orienter vers ce que l’on qualifie de « vin de garde » : des grands vins se distinguant par leur équilibre, leur concentration, leur structure tannique, éventuellement de longs élevages sont bois et un domaine de qualité.

  • Choisissez les bons millésimes

Certes les millésimes ne font pas tout, mais ils ne sont tout de même pas à négliger ! Sachez par exemple que parmi les millésimes récents, 2016, 2015, 2010, 2009 sont bons presque partout et qu’un millésime peut être excellent dans une région et terrible dans une autre.

  • Acquérez les bons réflexes d’accords mets et vins

Instinctivement, vous savez probablement déjà que dans les grandes lignes, les vins blancs conviennent généralement mieux aux poissons et viandes blanches et les vins rouges aux viandes rouges ou, pour les moins puissants d’entre eux, aux viandes blanches. Pour ce qui est des fromages, les plus puissants s’accorderont mieux avec les vins rouges tandis que les autres conviendront très bien aux vins blancs. Petite subtilité : les bleus font des accords magiques avec les vins liquoreux, tandis que le vieux comté est le partenaire idéal du vin jaune.

  • Faites confiance aux bonnes personnes

Rien de mieux pour découvrir de bons vins que le bouche à oreille ! Choisissez des personnes de confiance, des proches dont les goûts sont similaires aux vôtres ou des professionnels en qui vous avez confiance (vous avez compris de qui on parle !).

  • Ne vous focalisez pas sur le prix

Certes, bien souvent, le prix est corrélé à la qualité du vin, mais les exceptions à cette règle sont tellement nombreuses qu’il ne faut pas y attacher trop d’importance ! Les vins destinés à une consommation rapide sont par exemple normalement moins chers que les vins de garde, mais ils peuvent être tout aussi délicieux. De même, dans chaque région il existe des pépites et des domaines encore relativement peu connus, dont les prix demeurent très attractifs.

  • Faites confiance aux grands noms, mais sachez aussi prendre quelques risques

Vous ne connaissez pas grand-chose au vin, mais les noms des vins les plus mythiques ne vous sont pas étrangers pour autant : sachez que les plus grandes signatures sont rarement décevantes, surtout lorsqu’on les considère indépendamment de leur prix (souvent assez élevé). Mais en même temps, on a envie de vous dire que l’esprit du vin c’est aussi la découverte, l’aventure, la curiosité et l’ouverture d’esprit. Et c’est pour cela qu’on ne saurait trop vous inciter à sortir des sentiers battus et faire vos propres essais, ne pas hésiter à goûter des vins inconnus qui vous inspirent… Pour ce faire, vous pouvez commencer par la cuvée la moins chère d’un domaine qui vous fait de l’œil. N’achetez qu’une seule bouteille, puis montez progressivement en gamme.

 

Laisser un commentaire

Paiement sécurisé
Paypal
Assurance livraison

1870 Vins et Conseils en images